Andruet : Incredible driver

Of all the pilots, Jean-Claude Andruet is one of most attractive. The exceptionally gifted ones like Jean Pierre Nicolas, that is rare. Probably Bernard Darniche or Jean Luc Therier are they too. All the pilots able to make all conceivable acrobatics, almost without effort.

Read more...
 

Last News

With the FARNaute, Christian Blois and FAR, le Russenberger company will make for the last time, a serie of switches for Alpine A310 1600, Alpine A310 V6 and Alpine A110 1600SX last version.

Read more...
 

Français - English ?

Galleries on AR

90B6A24F6BDE-21.jpg

Models on FAR

miniatures_002.jpg
Home arrow Magazine arrow Special arrow Histoire des A110... au 1/43 (suite)
Histoire des A110... au 1/43 (suite) Print E-mail
Written by Va110   
08-28-2010
Article Index
Histoire des A110... au 1/43 (suite)
9. Quand Solido se diversifie
10. Retour en Provence
11. Du décal au kit complet
12. La Grosse Cavalerie
13. Les "presses"
14. La Collection
15. Du Kisoque à la boutique
16. Touvailles du Net
Conclusion
Remerciements

Chapitre 13 : Les «presses»

En effet, depuis 1999 est apparu dans le domaine de la miniature un nouveau phénomène initié en France par Hachette, celui des collections dite de presse. Les miniatures sont maintenant disponibles chez les marchands de journaux, à un prix très compétitif (de l’ordre de 10€).

Bien entendu, la berlinette va figurer à de multiples reprises dans ces séries.
A tout seigneur, tout honneur, c’est encore une fois la Solido qui ouvre le bal. Elle apparaît au numéro 7 de la collection Hachette « Un Siècle d’Automobile ». Il s’agit d’une simple version civile bleu métallisée telle qu’on peut alors la trouver dans les rayons jouet des supermarchés, mais accompagnée d’un boite en carton reprenant le graphisme des boites Solido des années 1960.
Le châssis fait apparaître le n°7, numéro d’ordre dans la série.

Début 2000, DelPrado lance sa collection Car Collection citée précédemment.
La A110 y figure au numéro 8. Elle reproduit une 1300 de 1976, caractérisée par son absence de baguettes latérales, ses poignées de porte à bouton poussoir et sa plaque d’immatriculation droite.
La miniature est d’origine Universal Hobbies comme précisé ci-dessus, comme les autres miniatures de cette collection qu’on retrouvera dans la série Légendes.

Image
Je laisse à chacun le soin d'apprécier les différences avec les modèles précédemment cités...

En 2001, Altaya lance à son tour une collection sur les voitures de compétitions : « 100 ans de Sport Automobile », sur la base de modèles fabriqués par IXO.
Cette collection a fait l’objet d’un lancement en test en septembre 2000 pour valider l’intérêt du public. A cette époque, IXO ne disposant pas encore de moule correspondant dans sa gamme a fait appel à Trofeu pour lui fournir les exemplaires nécessaires.

La berlinette y figure dés le numéro 2 et c’est la version utilisée avec succès par Andruet et Biche au Monte Carlo 1973 qui est choisie.
La ligne générale est très bien rendue et, malgré des détails visiblement simplifiés pour baisser les coûts de production tels que les essuie-glaces moulés dans le pare-brise, IXO produit une bonne reproduction de la berlinette en version ailes pagodes.

Le moule sera ensuite utilisé dans la collection « Voitures de Rallye », en version Portugal 1973. On retrouvera ces deux modèles dans les autres éditions européennes de ces collections.

Voici cote à cote, la toute première, en version Monte Carlo 1973, et le cadeau offert aux abonnés de la série "Voiture de Rallye", la victorieuse en 1971 (malheureusement fausse au niveau des ailes)
Image

Les espagnoles auront droit à deux versions complètement spécifiques.
La collection espagnole « Nuestro Campeones de Rallies » proposera celle reproduisant la voiture utilisée par Lucas Sainz au rallye RACE de 1974.
Ce modèle sera curieusement annoncé comme Renault Alpine 1440 1971.
Image
Source : ebay

Par ailleurs, la voiture victorieuse au San Remo 73 aux mains de Thérier sera proposée comme numéro 34 d’une série espagnole sur les voitures de rallye, disponible uniquement en vente par correspondance.
Curieusement, le bleu de cette dernière version est métallisé, alors qu’il devrait être bleu caddy.
Image
Image circulant sur le net, auteur inconnu

La berlinette à ailes pagode apparaît ensuite en mai 2009 dans la collection « Champions Français de Rallye ». Pour cette dernière version, quelques accessoires ont été modifiés pour prendre en compte les spécificités du proto 3430GY76 utilisé par Darniche au rallye Neiges et Glaces 1972.
La réalisation de ces détails n’est pas forcément heureuse, la position du spoiler de type lame étant aléatoire en fonction de l’exemplaire acheté. Les aléas de la production extrême-orientale…
Autre détail, les phares additionnels ne sont plus rapportés mais simplement peints.
En fait, le moule a été modifié : la pièce en plastique chromé faisant office de phare est supprimée et l’orifice bouché.

En juin 2010, une nouvelle version apparaît dans la collection « Monte Carlo », celle de l’Ecurie Aspetogyl, utilisée par la britannique Pat Moss en 1972.
Image

Un deuxième moule sera créé 2006, reproduisant cette fois la version à ailes standards.
Ce modèle sera d’abord utilisé en mai 2006 pour une version civile, la 1600S de 1973, dans la collection « Nos Chères Voitures d’Antan ».
Les lignes sont très fidèlement reproduit et les détails correctes, quoique un peu simplifié dans certains cas, comme les essuie-glaces gravés sur les vitres. Nous avons là néanmoins une bonne reproduction de la berlinette.
Encore une fois, on retrouvera cette version civile dans la version espagnole de cette collection mais avec quelques variantes : la voiture est jaune et le pare choc arrière est en deux parties.
Image

Viendront ensuite les versions compétitions.
La première sera la version victorieuse au Monte Carlo 1971, aux mains de Ove Anderson, qui sera proposé fin 2007 comme numéro 48 de la série « Rallye de Monte Carlo ».
On notera que ce modèle est complètement différent de celui proposé en 2005 comme cadeau aux abonnés de la série « Voitures de Rallye ». En effet, cette dernière semble provenir d’un moule intermédiaire dont les ailes ne sont pas exactes et sur laquelle il manque entre autre les baguettes latérales et de capot.
Ayant été informé de ces erreurs, IXO a fait les modifications nécessaires pour nous restituer cette fois une voiture conforme.

Mi 2009, une nouvelle version sera proposée dans la collection « Monstres Sacrés de l’Endurance ». La présence de la berlinette dans cette collection est pour le moins surprenante puisqu’on ne peut pas dire que le circuit et encore moins l’endurance étaient ses terrains de prédilection.

D’ailleurs seules trois berlinettes se sont risquées dans la Sarthe, deux en 1968 dont celle de Nusbaumer proposée comme numéro 64 de cette série, et une en 1971 qui n’aura même pas franchi le cap des essais.

Fin juillet 2010, un troisième moule fait son apparition. Il s’agit cette fois d’une version à ailes bulle.
La première reproduction est celle de la voiture avec laquelle Jacques Henry a décroché le titre de Champion de France 1974.
On retrouve les qualités et les défauts habituels de la Ixo : une ligne bien rendue, mais des détails un peu sommaire.
Son principal défaut réside dans le profil de l’aile avant, qui est trop proche de la découpe de portière.
Plus grave sur la version reproduite : le bleu est métallisé, alors que la machine de Jacques Henry était bleu caddy.
Décidément, Ixo est fâché avec cette couleur pour ses séries presses.

Image

En 2005, M6 se lance à son tour dans le domaine de la miniature presse.
La collection Renault apparaît début 2005 et est composée de modèles fournis par Universal Hobbies ou par Norev.
La A110, numéro 9 de cette collection, est produite par UH. Le moule est complètement nouveau et n’a plus rien à voir avec le celui utilisé par DelPrado.
Les lignes sont maintenant correctes et équilibrées et la mettent au même niveau qu’une Trofeu ou une Ixo. Par contre, les détails restent inspirés par les contraintes budgétaires des séries presse. Il n’est en effet ici pas question d’essuie-glace en photodécoupe.

Et pour conclure ce chapitre, ci-dessous, les différents moules utilisés en presse pour les versions civiles avec, de droite à gauche:
La Solido, la DelPrado (UH premier moule), la IXO, la UH deuxième moule et la Eligor
Image



 
Next >