Alpine cars by Gerard Larrousse

Gerard Larrousse knew the rallys and the races on circuit, from Dauphine the 1093 with Formula 1 1500cc Turbo. His technical opinion on the models which he drove, is interesting.

Read more...
 

Last News

With the FARNaute, Christian Blois and FAR, le Russenberger company will make for the last time, a serie of switches for Alpine A310 1600, Alpine A310 V6 and Alpine A110 1600SX last version.

Read more...
 

Français - English ?

Galleries on AR

1264327FB1E4-14.jpg

Models on FAR

miniatures_012.jpg
Home arrow Magazine arrow Special arrow Histoire des A110... au 1/43 (suite)
Histoire des A110... au 1/43 (suite) Print E-mail
Written by Va110   
08-28-2010
Article Index
Histoire des A110... au 1/43 (suite)
9. Quand Solido se diversifie
10. Retour en Provence
11. Du décal au kit complet
12. La Grosse Cavalerie
13. Les "presses"
14. La Collection
15. Du Kisoque à la boutique
16. Touvailles du Net
Conclusion
Remerciements

14. La Collection

En 2007, sort enfin la collection que tout le monde attendait : Alpine et Renault Sportives.
Cette collection éditée par Hachette et fournie par Eligor va faire côtoyer le pire et le meilleur en proposant d’un coté des véhicules complètement inédits, de l’autre de multiples variantes ne tenant pas toujours compte des différences entre les modèles.
Le numéro 1 sera la A110 victorieuse au Tour de Corse 1969 avec Andruet. Elle n’est d’ailleurs pas produite par Eligor mais provient du deuxième moule de UH. Elle va donner la teneur de la collection : une miniature fidèle en ligne, reproduisant une version intéressante mais avec de nombreux détails imparfaits. Pour celle là, ça sera le pare choc arrière en une seule partie, un silencieux d’échappement disproportionné, des décals pas forcément dans le bon sens et des flaps d’aile arrière absents.
Image

La série proposera au final 25 versions de la berlinette, déclinées essentiellement autour de deux moules différents : une version à ailes standard en 2 ou 4 phares et une en configuration Gr4 avec ailes pagodes.

Ci dessous le premier numéro, entouré, de gauche à droite par les numéros 19 (Lyon Charbonnières 1968, n°147, Andruet), 13 (Coupe des Alpes 71, n°22, Vinatier), 71 (Cévennes 69, n°119, Depailler) et 52 (Lyon Charbonnières 70, n°17, Andruet)
Image
Le numéro 55 (Rallye de l'AGACI 1963, Cheinisse)
Image
Les numéros 15 (Chamonix 73, n°51, Saby), 7 (Ecurie Aspetogyl) et 75 (Tour Auto 75, n°165)
Image

Les versions civiles :
A deux phares :
numéro 24 (la 110 de 1963) et 42 (Dinalpin 1967)
Image

A quatre phares :
Les numéros 49 (V85 de 1970), 63 (1300G de 1970), 39 (la dernière des A110, la 1600SX Verte) et 78 (1600SC de 1974)
Image

Le souci de rentabilité des moules conduira malheureusement à de nombreuses approximations.
Les versions ailes pagodes reprendront d’ailleurs toujours les caractéristiques de la première version proposée avec notamment les carters de protections avant et arrière et les baguettes latérales.

Thérier dans ses œuvres à l'Acropole 1973 (n° 1, 22eme numéro de la série) et au Tour de France 1972 (n°97, le 61eme numéro)
Image

Les numéros 67 (San Remo 73, n°8, Nicolas) et 59 (Bandama 74, n°44, Pescarolo)
Image

Je n'ai volontairement pas présenté certains modèles, trop faux pour figurer sans modification dans une vitrine.
Ainsi le numéro 72 (Route du Nord 1970) est d'une couleur fantaisiste, et le numéro 73 (San Remo 70) ne soutient absolument pas la comparaison avec son homologue de chez Trofeu : les numéros de courses sont ceux de Thérier mais le reste de la déco correspond à celle de Vinatier...

Quant au numéro 69, la berlinette FASA, il est vraiment dommage qu'elle nous ai été proposée bicolore.


Deux versions feront néanmoins appel avec bonheur à des moules différents : la Turbo des Cévennes 1972 et la 16S, d’ailleurs reproduite dans sa configuration actuelle, badgée Renault Histoire et Collection.
Image

Ce sera d’ailleurs une autre caractéristique de cette collection, dont bon nombre de reproduction seront en fait inspirées de modèles restaurés.
Rapidement, la boutique Rallye Miniature va proposer les additifs qui permettront de compléter et améliorer les modèles proposés, remettant ainsi les voitures sorties de musée dans leur configuration d’époque.

Et pour conclure, le numéro 17, heureux gendarmes...
Image

 


 
Next >