Histoire des A110... au 1/43 (suite)
Nouvelle page sur AR,  voici la suite de l'histoire de toutes les reproductions de l’Alpine A110 au 1/43. 
Read more...
 

Last News

With the FARNaute, Christian Blois and FAR, le Russenberger company will make for the last time, a serie of switches for Alpine A310 1600, Alpine A310 V6 and Alpine A110 1600SX last version.

Read more...
 

Français - English ?

Galleries on AR

90A2CB5BEED1-34.jpg

Models on FAR

miniatures_011.jpg
Home arrow Magazine arrow Technics arrow Réfection d'un longeron d'Alpine A310 V6
Réfection d'un longeron d'Alpine A310 V6 - Découpe Print E-mail
Written by Thierry Falsetti   
02-27-2006
Article Index
Découpe
Remontage

Propre à toutes voitures anciennes, la corrosion est un mal qui les ronge sournoisement. Invisible sous certains angles, elle a largement le temps de faire des dégâts, qu’il faudra réparer le plus rapidement possible. Les Alpine A310 4 et 6 cylindres, ne sont pas exemptes de cette calamité. 


Mise en évidence par le contrôle technique sous le terme : Traverse : corrosion perforante AVG, à corriger sans obligation de contre visite !
J’ai donc entrepris le changement de ce longeron, résumé sous forme de 7 étapes.

Les traverses avant d’une Alpine A310 V6 sont constituées de 2 tubes diamètre 60 mm, épaisseur 2 mm, longueur 530 mm. 2 méthodes permettent de changer un ou plusieurs longerons :

  • La première, longue, fastidieuse, onéreuse, consiste à désolidariser la caisse du châssis.
  • La seconde, qui sera abordée dans ce mode opératoire, moins longue, et surtout moins onéreuse, sera réalisée par un découpage du plancher.

Préalable :

Il est évident que ce genre d’opération n’est pas à la porté de tout le monde. Des connaissances et compétences en mécanique, mécano-soudure, soudure ainsi que polyester sont requises avant d’entreprendre de tels travaux. De même qu’un matériel adapté facilitera grandement ces derniers (poste à souder MIG, perceuse, meuleuse/disqueuse, « Dremel » ou scie sauteuse…)

Etape 1 – le tube :

Dans le cas présent, j’ai opté pour du diamètre 60 mm, épaisseur 3mm. Ce dernier est légèrement surdimensionné au plan épaisseur, par rapport à l’origine, mais certifié de qualité supérieure par le donateur. Taillé comme l’ancien, en biseau sur l’extrémité opposée à la poutre, un apport d’une plaque de tôle soudée, obture et rend étanche cette dernière. Idem coté poutre, avec là aussi, un ajout d’une plaque soudée de 70mm x 70mm. Ce qui évitera de ressouder aux mêmes endroits sur la poutre.

Etape 2 – Découpe du plancher :

Préalable : Prévoir assez de débattement pour laisser la portière ouverte en permanence. Mettre l’auto sur chandelles, pont ou rampes, afin d’avoir une bonne hauteur de travail sous l’auto. Caler correctement cette dernière, et débrancher la batterie. Avant de procéder à la découpe du plancher, enlever le siège, les moquettes et la plaque latérale de console. Sur l’auto prise en exemple, il y a absence totale de moquette, due à une restauration de la sellerie dans les mois à venir. 
Prévoir des chiffons en conséquence. Ces derniers, mouillés à volonté, serviront de protection contre les éventuelles étincelles de soudure.
La découpe se fera à partir d’un tracé dessiné sur le plancher.

Le traçage terminé, on pense déjà au futur remontage de cette découpe… Sur le tracé, aux extrémités et dans le milieu, faire 6 trous de diamètre 6mm. Vous verrez plus loin, à l’étape 6, la très grande utilité de ces 6 trous.
Suivant le matériel en votre possession, scie sauteuse, Dremel, scie à métaux, perceuse, découper le long des traits. L’idéale étant une Dremel. Ne possédant pas cet outil, j’ai utilisé une scie sauteuse, lame de scie à métaux pour « les ligne droites », et une perceuse munie d’un foret de 6. 

Cette dernière m’a permis de découper la partie arrondie du tunnel grâce à une soixantaine de trous. Une fois la découpe terminée, faire sauter les deux rivets pop maintenant le longeron au plancher (percer au diamètre 6). Avec un burin de carrossier, découper par-dessous, la fibre entourant le longeron

Une fois l'ouverture dans le plancher pratiquée, prendre des points de reperes de positionnement du longeron existant, par le biais de 2 gabarits. L'utilisation de ces gabarits, confectionnés dans de la planche, facilitera le remise en place comme à l'origine, du longeron...

Sur la dernière photo, apparaît le trou de la corrosion perforante. Ce dernier a était volontairement agrandi. A l’origine, il y avait une perforation d’environ 70 mm de long sur 5 à 6 mm de large. De plus, des traces de corrosion assez avancées ont été constatées, à l’emplacement des 2 trous de rivets, l’un de ces rivets n’étant pas en contact avec le longeron !!!!.

Etape 3 - Découpe du longeron :

Rien de bien compliqué dans cette phase avec du matériel adapté. Mettre un disque à découper (ep 1.5 mm sur la mini disqueuse) et découper toutes les soudures. La découpe n’étant pas très aisée sous certains angles, calfeutrer (cartons et chiffons) le maximum d’éléments dans l’habitacle afin de les protéger des étincelles de meulage 

Remonter un disque à meuler et araser les anciennes soudures sur la poutre et le tirant rectangulaire afin d’avoir des plans uniformes.

Sur la dernière photo, la corrosion a attaqué la poutre centrale, d’où la double utilité de la plaque 70mm x 70mm (boucher et renforcer la poutre).


 
< Prev   Next >