20 Alpine exposées à Bergerac

A l'occasion de la 35° édition bourse échange de Bergerac, les 28 févirer et 1er mars 2009, Patrick Fourestié, vice président du CABACO réunissait plus de 20 Alpine !

Lire la suite...
 

Dernières Nouvelles

Sous l'impulsion de Christian Blois et du FAR, la société Russenberger lance une dernière fabrication d'interrupteurs pour Alpine A310 L4 et V6 et Alpine A110 1600 SX dernière version. 

Lire la suite...
 

English - Français ?

Galeries sur AR

48575FF69863-15.jpg

Miniatures sur le FAR

miniatures_012.jpg
Accueil arrow Actualités arrow Rallyes - Circuits arrow 100 Tours à Nogaro 2005
100 Tours à Nogaro 2005 Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Hervé Valette   
16-10-2005

Pour la seconde année consécutive, Vincent Lanthony et moi-même avons participé à la dernière épreuve du Trophée Alain Fabre 2005, le 15 octobre 2005, au volant d'une Renault 8 Gordini 1100 ex-Max Soleil. Cette année, nos ambitions étaient à la hausse : faire mieux que l'année passée et sur un rythme plus soutenu.


Renault 8 Gordini 1100 Lanthony-Valette

Rappelons le principe de ce challenge de régularité : A l’issue des 4 heures d’essais du matin, les équipes fournissent chacune à l’organisation leur temps de référence. A la fin des 4 heures de course, les meilleurs équipages sOnt ceux qui auront le mieux approché leur temps de référence sur les 60 meilleurs tours parmi 100 tours comptabilisés. Aucun système de chronométrage n'est autorisé dans les autos (pas de montre sur le tableau de bord). Celui-ci est à la charge d'un équipier sur le bord de la piste.


Pace-car et Alpine A110 1600SC de Merlin-Merlin


Simca 1000 Rallye Todeschini-Grand. - Porsche 911 2.7 Piette-Beudin

Enregistrement le vendredi après-midi :

D'année en année, le parc auto semble évoluer : Alfa Romeo, BMW et Porsche forment le gros du plateau. On y voit maintenant des teams tel que celui de Polybaie participer à ce challenge ! On notera tout de même l'Alpine A310 de l'équipage Faucheux-Faucheux, vainqueur à de multiples reprises du Trophée et l'Alpine A110 SC de l'équipage Merlin-Merlin.

Toutefois, notons un parc auto toujours aussi varié, de la Chrevolet Corvette à la Citroën 2CV !


Chevrolet Corvette Allard-Allard - Citroën 2CV - Austin Mini

Essais le samedi matin :

Brouillard... Vincent engage les premièrs essais. A l'issue de 4-5 tours de rodage, sur le tour de rentrée, il prend un caillou qui sera fatal au pare-brise ! Il nous faut trouver un pare-brise d'urgence afin de réaliser quelques tours pour être qualifiés.

L'entraide entre conccurents a été formidable. M. Idrac a contacté pour nous un ami possédant une casse à Manciet non loin de Nogaro. Un pare-brise a donc été récupéré d'une Renault 10 et remonté rapidement sur notre Renault 8.

Cela nous permit de réaliser quelques tours d'essais et de valider un temps de 2'32 ! T emps relativement modeste, Vincent tourne régulièrement en 2'20 !

Mais ce choix se révela très judicueux !


Nous pic-niquons sur la pit-lane alors que tous autour de nous mécaniquent !

Notre stratégie ? Des relais d'une heure, avec un ravitaillement au bout de 2 heures.

Course l'après midi :

Après le déjeuner, nous avons positionné les autos sur la piste pour un départ type Le Mans, sous le soleil.


Départ style Le Mans dans l'ordre des numéros

Le pare-brise tient bon !
Les relais se passent très bien. Malgré parfois l'encombrement de la piste, nous nous efforçons de tenir nos 2'32 à chaque tour.
Le troisième relais est perturbé pendant 5 tours par l'entrée du pace-car, à cause d'une importante trace d'huile au bout de la ligne droite, avant le virage de l'école.


BMW 2002 Ti Idrac-Muraciolle-Dareaou - Renault 8 Gordini 1100

Au dernier relais, Vincent prend le volant et la pluie que l'on attendait arrive ! Notre auto modestement motorisée, équipée de Michelin XAS, permet à Vincent de maintenir notre temps de 2'32 ! Ce ne sera pas le cas de la plupart des conccurents.

 
Changement pneus pour les uns, changement de tenue pour les chronometreurs !

Nous gagnons alors presque une place au classement à chaque tour !
A 18h00, à la cloture de l'épreuve, sous un soleil revenu, nous sommes classés 12° !
De nombreux autres équipages, partis en slick, devront changer de pneus en cours d'épreuve.

Pour le classement général, l'équipage Faucheux-Faucheux sur Alpine A310 se classe 1er, l'équipage Enard-Sebe sur Alfa Bertone 2L 2° et Vigreux-Blatter 3°.
L'équipage Merlin-Merlin sur Alpine A110 1600SC se classe 18°.
Voici ci dessous les classements officiels :


Après la 1ere heure et après la 2ème


Après la 3ème et à la fin de la course


Alpine A310 Faucheux-Faucheux - Renault 8 Gordini 1100 Lanthony-Valette

Nous tenons, Vincent et moi-même à remercier Christine et Nicolas pour le chronométrage, le ravitaillement et l'intendance. Nous remercions également M. Idrac, pilote émérite d'une BMW 2002 Ti sans lequel, faute de pare-brise, nous n'aurions pu participer !
Aussi, nous vous invitons à visiter le site officiel du Trophée Alain Fabre.
Le Trophée Alain Fabre est aujourd'hui le dernier challenge financièrement accessible, l'ambiance entre conccurents et organisateurs est superbe. Une nouvelle fois, pour nous, un excellent souvenir !

 
< Précédent   Suivant >