100 Tours at Nogaro 2004

Many people know the regularity in rally. The Trophy Alain Fabre includes two tests of regularity on the circuits of Ledenon and Nogaro. Its principle is simple. After the 4 hours of free tests of the morning, each team provides to the organization his time of reference. After the 4 hours of race, the best crews will be those which is the closest of its time of reference on 60 laps among 100 laps

Read more...
 

Last News

With the FARNaute, Christian Blois and FAR, le Russenberger company will make for the last time, a serie of switches for Alpine A310 1600, Alpine A310 V6 and Alpine A110 1600SX last version.

Read more...
 

Français - English ?

Galleries on AR

D95A0287C5B4-29.jpg

Models on FAR

miniatures_015.jpg
Home arrow News arrow News - Blog arrow Camille Gotti est décédé
Camille Gotti est décédé Print E-mail
Written by Hervé Valette - Source MJL International   
11-05-2007

Camille Gotti, fils de Baptiste, le créateur de la marque Gotti, est décédé le 1er novembre 2007. C'est à eux que nous devons de pouvoir équiper nos Alpine de leurs superbes jantes !

MJL International  le regret de nous annoncer le désès de Camille Gotti le 1er novembre 2007. C'est à lui et à son père, que nous devons de pouvoir équiper nos Alpine de superbes jantes !

MJL International nous permet de nous rappeler l'histoire très movementée de Gotti !

Tout débute en 1966 lorsque Baptiste Gotti crée avec ses fils Camille et Floriano la société Gotti-Méca à Paris, rue d’Avron dans le 20° arrondissement.  
Dès 1969, apparait les premières jantes Gotti bi-métal en 5.5X13’’ pour le Rallye de Monte-Carlo. Suivra très vite la très célèbre roue démontable 3 parties n° 7 à 6 branches. Toutes les Alpine d’Usine sont alors équipées en jantes Gotti cette année là. 

En 1970, la Société Gotti-Méca s'installe à La Roche de Glun, dans la Drome. Baptiste Gotti en devient PDG, Camille contribue activement au développement de Gotti  par ses designs et ses contacts avec les grands pilotes rallye de l’époque, Gérard Larousse notamment.  En 1973, Alpine adopte rapidement la première jante Gotti démontable en 3 parties, la célèbre 073 R X13’ orange, c’était la première jante démontable en France !  
En 1975  Gotti-Méca crée les premières roues démontables en 15’’ pour Porsche. Gotti est champion d’Europe de F2 avec Jean-Pierre Jabouille.  Le pilote anglais Vic Elford rejoint la société pour développer les ventes de jantes compétition à l’export. En 1976, Gotti équipe les F1 Renault d'Alain Prost et Ligier de René Arnoux notamment.
En 1977,  Baptiste se retire et son fils Camille devient PDG. De 1975 à 1979, Gotti se développe énormément en France et à l’export ; les jantes Gotti sont notamment présentes dans de nombreux pays notamment aux Etats-Unis : la marque est présente aux 500 Miles d’Indianapolis et à de nombreuses autres courses aux Etats Unis. Paul Newman courait en Gotti !
En France, en 1978,  Alpine gagne les 24h du Mans en Gotti.

En 1980, le pilote automobile Jean-Louis Lafosse entre dans le capital de Gotti-Méca. Quelques mois ensuite, devenu majoritaure, il est nommé PDG en décembre 1980. Camille Gotti quitte la société. En juin 1981,  Jean-Louis Lafosse se tue malheureusement lors de sa participation aux 24h du Mans sur une Rondeau.
De 1981 à 1983, Claude Lafosse, son épouse reprend les rennes de Gotti-Méca.

En juillet 1983, Philippe Villette rachète les parts de Claude Lafosse et devient à son tour PDG. Son objectif principal est alors  de développer l’exportation et surtout de conquérir le marché Américain. Malheureusement en 1986, c’est l’échec et Gotti-Méca doit déposer son bilan. En décembre 1986, Ronal Allemagne reprends Gotti et crée la SARL Gotti Société Nouvelle.
De 1986 à 2004 , Gotti distribue des roues monoblocs fabriquées par Ronal. La gamme des jantes Gotti a été énormément réduite à cette époque : seuls les marché des Alpine et des voitures de collection sont conservés.  
En 1995, Gotti Société Nouvelle est intégrée à Ronal France comme Etablissement secondaire.  
En juillet 2004, Ronal France dépose à son tour son bilan, suite à la délocalisation de l’usine de St-Avold en Pologne.  
Le 1er octobre 2004, les sites de Ronal France,  St-Avold et à La Roche de Glun sont liquidés. le 31 mars 2005, Michèle et Jean-Luc Chapouton, anciens salariés de Gotti pendant 25 ans, rachètent par adjudication le parc machine sur le site de La Roche de Glun (tours, perceuses etc…). Le 1er juin, MJL International SARL est créée. Michèle Chapouton en devient la gérante. En juillet, MJL International commecialise les jantes monoblocs chromées de la marque Aitl. 

Enfin depuis le 18 août 2005, date du rachat de la marque Gotti par adjudication, MJL fabrique et distribue les jantes Gotti pour Alpine et toutes les voitures de collection actuellement sur le marché.  

 
< Prev   Next >