Zingage d'un châssis

La protection anticorrosion d'origine est assurée par une peinture antirouille relativement efficace. A l'occasion d'un démontage de châssis, il est intéressant d'améliorer cette protection par projection thermique ou par galvanisation à chaud, deux techniques d'application des revêtements de zinc.

Read more...
 

Last News

With the FARNaute, Christian Blois and FAR, le Russenberger company will make for the last time, a serie of switches for Alpine A310 1600, Alpine A310 V6 and Alpine A110 1600SX last version.

Read more...
 

Français - English ?

Galleries on AR

CF727DEBEF16-15.jpg

Models on FAR

miniatures_008.jpg
Home arrow Magazine arrow Cars arrow Alpine A220 et A221
Alpine A220 et A221 Print E-mail
Written by Vincent Lanthony   
11-09-2005
A220, dernier modèle Alpine pour la conquête du Mans, avant une pause de près que 10 ans.


Alpine A220 n°1730 moteur V8 2996 cm3

25 avril 1968 :
A Monza, Bainchi-Grandsire, ne participe pas à la course.

en 1969 :
A Nogaro, Vinatier se classe 2°.

en 1969 :
A Chamrousse, Vinatier se classe 3° au général, 1° de groupe.

en 1969 :
Au Critérium des Cévennes, Jabouille est au volant.

La voiture existe toujours dans une collection privée française.


Alpine A220 n°1731 moteur V8 2996 cm3

25 août 1968 :
A Zeltweg, Bianchi abandonne, durite d'huile.

28 septembre 1968 :
Aux 24h du Mans, Guicget-Jabouille abandonne à la 16° heure, circuit électrique.

11 mai 1969 :
A Spa, Grandsire-Jabouille abandonne sur problème d'amortisseur.

14 juin 1969 :
Au 24h du Le Mans; l'équipage de rallymen Nicolas-Thérier abandonne à la 12° heure, joint de culasse.

27 juilet 1969 :
A Chamrousse, Vinatier se classe 3°et  1° de catégorie Sport Prototype.

17 août 1969 :
A Nogaro, Vinatier, se classe 2°.
L'auto aurait été détruite au Nurburgring 191968 ?


Alpine A220 n°1732 moteur V8 2996 cm3

28 septembre 1968 :
Aux 24h du Le Mans, Bianchi-Depailler abandonne à la 22° heure sur accident. L'auto brule complement et Bianchi s'en sort miraculeusement.

L'auto fut détuite totalement au Mans.


Alpine A220 n°1733 moteur V8 2996 cm3

28 septembre 1968 :
Aux 24h du Mans, Grandsire-Larrousse abandonne à la 7° heure sur sortie de route.

25 avril 1969 :
A Monza, Depailler-Jabouille abondonne sur accident.

L'auto fut détuite au Monza.


Alpine A220 - A221 n° 1734 moteur V8 2996 cm3

28 septembre 1968 :
Aux 24h du Mans, De Cortanze-Vinatier se classe  8°.

novembre 1968 :
Au Grand-Prix du Maroc, De Cortanze termine 1°.

25 avril 1969 :
A  Monza, De Cortanze-Vinatier abandonne, boîte  de vitesses grippée.

11 mai 1969 :
A Spa, De Cortanze-Vinatier se classe 8°.

14 juin 1969 :
Aux 24h du Mans, Andruet-Grandsire abandonne à la 6° heure, joint de culasse.

La voiture existe toujours, elle appartient à Gérard Besson.

en 2007 :
De retour sur la piste de l'Alpine A221 n°1734 dans sa configuration du Mans 1969, Henri Grandsire et Jean-Claude Andruet partageait alors le volant.


Alpine A220 n°1736 moteur V8 2996 cm3

11 mai 1969 :
A Spa, Andruet-Van Lennep finit 9°.

14 juin 1969 :
Aux 24h du Mans, Depailler-Jabouille abandonne à la 18° heure, sur panne moteur.

La voiture existe toujours dans une collection privée française.

en 2004 :
On assistes au retour de l'Alpine A220 n°1736 de la famille Stepack au Mans Classic 2004.
 

 
< Prev   Next >