Big brakes for Alpine A110

Basically, Alpine A110 uses Renault 8 brakes system. To improve the A110 brake, it's possible to change the rear system with one coming from a Renault 16.

Read more...
 

Last News

With the FARNaute, Christian Blois and FAR, le Russenberger company will make for the last time, a serie of switches for Alpine A310 1600, Alpine A310 V6 and Alpine A110 1600SX last version.

Read more...
 

Français - English ?

Galleries on AR

07E788D3C00F-28.jpg

Models on FAR

miniatures_009.jpg
Home arrow Magazine arrow Cars arrow Alpine arrow Alpine A210 et A211
Alpine A210 et A211 Print E-mail
Written by Vincent Lanthony   
11-08-2005

L'ambition d'Alpine en Endurance va croissant et en 191965 Alpine présente les permières A210.
De nombreuses autos font partie de collections privées. Si vous avez des informations et précisions au sujet de ces autos, nous serions gré de nous les communiqer afin de cnotituer ici un réel document de référence.

Le croisement des informations n'est pas toujours simple. Aussi, si vous constatez une imprecision ou tout bonnement une erreur, nous vous prions de nous le signaler.


Alpine A210 n° 1719 moteur 1296 cm3 ou 1005 cm3

19 juin 1965 :
Aux 24 du Mans, Bianchi-Grandsire abandonne à la 3° heure, sur problème d'arbre de liaison

4 juillet 1965 :
Aux 12h de Reims, Bianchi-Grandsire se classe 1° et 1° de classe 1300 cm3.

5 septembre 1965 :
A Nurburgring, Bianchi-Bianchi se classe 1°.

24 avril 1966 :
L'auto participe à l"épreuve de Monza.

18 juin 1966 :
Au 24h du Mans, De Cortanze-Hanrioud abandonne à la 20° heure, bielle cassée.

4 juillet 1966 :
Au Nurburgring, De Lageneste se classe 2° et  1° en classe prototype.

La voiture existe toujours dans une collection française.


Alpine A210 1720 Moteur 1296 cm3

24 avril 1966 :
L'auto particpe à l'épreuve de Monza.

22 mai 1966 :
A Spa, De Lageneste-Patte son au volant.

18 juin 1966 :
Aux 24h du Mans, l'équipage Jansson-Toivenen abandonne à la 18° heure, sur problème de pompe à eau.

4 juillet 1966 :
A Nurburgring, l'auto abandon au 2° tour, châssis cassé.

16 juillet 1966 :
L'auto participe aux 1000 Km Paris.

La voiture existe toujours dans une collection privée française.


Alpine A210 n°1721 moteur 1296 cm3

18 juin 1966 :
Au 24h du Mans, Cheinisse-De Lageneste se classe 11° au général, 6° à l'Indice de Performance et 1° au Rendement Energétique.

16 juillet 1966 :
Aux 1000 Km de Paris, De Laganeste-Cheinisse se classe 4°.

10 juin 1967 :
Aux 24h duMans, Cheinisse-De Laganeste se classe 12°.

28 septembre 1968,
Aux 24h du Mans, reportés suite aux evenements de mai 1968, Thérier-Tramont, se classe 10° et 1° r.é.

14 juin 1969,
L'auto participe aux 24  du Mans.

La voiture appartient à la famille Rédélé. Elle court en VHC avec un moteur Gordini 1 470 cm3 double ACT.


Alpine A210 n°1722 moteur 1296 cm3 ou 1470 cm3

18 juin 1966 :
Aux 24h du Mans, l'auto est équipée d'un 1296 cm3, l'équipage Bianchi-Vinatier se classe 13°, 7° à l'Indice de Performance,  et 2° au Rendement Energétique.

4 juillet 1966 :
A Nurburgring, l'auto garde son 1296 cm3, Bianchi abandon au 19° tour, axe piston cassé.

1er mai 1967:
A Spa, l'auto est motorisée par un 1470 cm3, Le Guellec-Vinatier se classe 14°.

10 juin 1967 :
Aux 24h du Mans, l'auto respasse en 1296 cm3, elle abandonne  à la 17° heure, sur sortie de route.

L'auto est exposée au Manoir de l'automobile à Lohéac avec un moteur Gordini 1 296cm3 de 135 cv.


Alpine A210 n°1723 moteur 1296 cm3 ou 1470 cm3

18 juin 1966 :
Aux 24h du Mans, l'auto est équipée d'un 1296 cm3, l'équipage Cella-Grandsire se classe 9° et 3° à l'Indice de Performance.

4 juillet 1966 :
Aux 500 Km Nurburgring, toujours avec le 1296 cm3, Grandsire abandonne au 1° tour sur sortie de route.

16 juillet 1966 :
L'auto participe aux 1000 Km Paris.

10 juin 1967 :
Au 24h du Mans, en 1296 cm3, De Cortanze-Le Guellec se classe 10°.

Juin 67 :
Aux 12 h de Reims, l'auto est classée 10°.

3 septembre 1967 :
Aux 500 Km du Nurburgring, l'auto est équipée d'un 1470 cm3, et De Lagesneste se classe 1°.

15 octobre 1967 :
Aux 1000 Km Paris, toujours en 1470 cm3, De Cortanze-Le Guellec abandonne sur panne moteur.

28 septembre 1968 :
Aux 24 h du Mans, en 1470 cm3, Le Guellec-Serpaggi, se classe 9°, 1° de classe et 2° au Rendement Energétique.

La voiture existe toujours dans une collection privée française.


Alpine A210 n°1724 moteur 1296 cm3 ou 1005 cm3 ou 1470 cm3

22 mai 1966 :
L'auto paricipe aux 1000 Km Spa.

18 juin 1966 :
Aux 24h du Mans, l'auto est équipée d'un 1296 cm3, Bouharde-Verrier se classe 12°, 5° à l'Indice de Performance, et 5° au Rendement Energétique.

10 juin 1967 :
Aux 24 du Mans, équipée d'un 1005 cm3, Depailler-Larrouse abandonne à la 17° heure sur panne de distribution.

juin 1967 :
Aux 12 h Reims, alors équipée d'un 1470 cm3, l'auto de Depailler-Grandsire abandonne à la 3° heure sur problème de bielle.

juillet 1967 :
Au Grand-Prix de Madrid, toujours équipées d'un 1470 cm3, l'auto se classe 4°.

3 septembre 1967 :
Aux 500 Km du Nurburgring, Depailler abandonne sur problème de commande de boite.

28 septembre 1968 :
Aux 24h du Mans, Erthuin-Wolleck se classe 11°, 3° à l'Indice de Performance et2° au Rendement Energétique.

La voiture existe toujours avec un moteur Gordini 1 296 cm3 double ACT. Elle appartient à Hitochi Kato depuis octobre 1991. Elle était exposée avant au Musée du Bec-Hellouin, Eure, France pendant de longues années.


Alpine A210 n°1725 moteur 1296 cm3 ou 1005 cm3

10 juin 1967 :
Aux 24h du Mans, l'auto est équipée d'un 1296 cm3, Celle-Vidal abandonne à la 8° heure sur panne moteur.

28 septembre 68 :
Au 24h du Mans, l'auto repasse en 1005 cm3, Andruet-Nicolas se classe 14°,  1° de classe, 1° à l'Indice de Performance.

La voiture existe toujours. Gérard Combert l'a achetée à l'usine vers 1970.


Alpine A210 1726 Moteur 1470 cm3 ou 1005 cm3

25 avril 1967 :
A Monza, l'auto est motirisée par un 1470 cm3, Bianchi-Grandsire abandonne sur fuite d'huile.

1er mai 1967 :
A Spa, toujours en 1470 cm3, Bianchi-Grandsire se classe 16°.

10 juin 1967 :
Au 24h du Mans, 1470 cm3, Bianchi-Vinatier se classe 13° et 1° de classe 1500 cm3

Juin 67 :
Aux 12 h Reims, 1470 cm3, Bianchi-Vinatier abandonne à la 3° heure, sur casse d'une bielle.

Juillet 67 :
Au Grand-Prix Madrid, l'auto est toujours en 1470 cm3, Bianchi se classe 3°.

3 septembre 1967 ;
Aux 500 Km du Nurburgring, Bianchi abandonne sur problème de refroidissement.

15 octobre 1967 :
Aux 1000 Km Paris, en 1470 cm3, Depailler-Vinatier se classe 23°.

28 septembre 1968 :
Aux 24h du Le Mans, l'auto repasse en 1005 cm3, Marnat-Gerbault abandonne à la9° heure sur problème d'allumage.

14 juin 1969 :
Aux 24h du Mans, de nouveau en 1470 cm3, Killy-Wolleck abandonne à la 20° heure sur problème de suspension.

Voiture visible au Manoir de l'Aautomobile à Lohéac avec un moteur Gordini 1 470 cm3 double ACT 160cv.


Alpine A211 n°1727 moteur V8 2996 cm3

15 octobre 1967 :
Aux 1000 Km de Paris, Bianchi-Grandsire se classe 7°.

23 mars 1968 :
A Sebring, Bianchi-Grandsire abandonne à la 3° heure sur problème de joint de culasse.

25 avril 1968 :
A Monza, De Cortanze-Depailler se classe  3°.

19 mai 1968 :
Au Nürburgring, Depailler-Larrousse se classe 9°.

26 mai 1968 :
A Spa, Bianchi-Grandsire abandonne, moteur noyé.

La voiture existe toujours dans une collection privée française.

 
< Prev   Next >