Alpine A610 Turbo Evolution

The production of Alpine A610 Turbo, last model of Alpine, isn't very high. The most optimistic of us estimate it's around 818 cars. Among this production, one counts 2 models Albertville 92, 30 or 31 Magny-Cours and also 2 Alpine A610 Evolution !

Read more...
 

Last News

With the FARNaute, Christian Blois and FAR, le Russenberger company will make for the last time, a serie of switches for Alpine A310 1600, Alpine A310 V6 and Alpine A110 1600SX last version.

Read more...
 

Français - English ?

Galleries on AR

085539AACE1D-29.jpg

Models on FAR

miniatures_001.jpg
Home arrow Magazine arrow Men arrow Alpine M64 et M65
Alpine M64 et M65 Print E-mail
Written by Vincent Lanthony   
11-09-2005

Pour la seconde année de présence en Endurance. Alpine présente les M64.


Alpine M64 n°1709 moteur 996 cm3 ou 1001 cm3 ou 1149 cm3

31 mai 1964 :
Au Nurburgring, l'équipage Bianchi-Rosinski participe cette auto 996 cm3, .

20 juin 1964 :
Au 24h du Mans, l'auto est équipée d'un moteur de 1001 cm3, l'équipage Grandsire-Vidal abandonne malheureusement à la 15° heure sur problème de transmission.

05 juillet 1964 :
Au 12 h de Reims, l'auto passe à 1149 cm3, Grandsire-Rosinski se classe 2° de la catégorie 1300 cc.

11 octobre 1964 :
Au 1000 Km Paris, toujours en 1149 cm3, Grandsire-Rosinski, se classe 16° au général et 1° de classe.

23 mai 1965 :
Au Nurburgring, pour se seconde saison, avec l'auto de nouveau motorisée en 1001 cm3, De Lageneste-Ruby abondonne sur bris de fusée de roue.

19 juin 1965 :
Pour les 24h du Mans, l'auto est repassé en 1149 cm3. L'équipage Revson-Vidal abandonne à la 10° heure, sur casses de soupapes.

04 juilet 1965 :
Au 12 h de Reims, 1149 cm3, Bianchi-Vidal se classe 3°.

05 septembre 1965 :
Au  Nurburgring, toujours en1149 cm3, l'auto est confiée à l'quipage Grandsire-Vidal.

La voiture existe toujours dans une collection privée française avec un moteur Gordini type 55 B de 1149 cm3 à double ACT. 


Alpine M64 n°1710 moteur 996 cm3 ou 1001 cm3 ou 1149 cm3 ou 1296 cm3

20  juin 1964 :
Aux 24h du Mans, l'auto est équipée d'un 1001 cm3, l'équipage Bianchi-Vinatier n'est pas classé.

05 juillet 1964 :
Aux 12 h de Reims, 1710 est aussi passée en 1149 cm3, l'équipage Vinatier-Bianchi se classe 3° de la classe 1300cc.

11 octobre 1964 :
Au 1000 Km de Paris, l'auto toujours est équipée du 1149 cm3, Bianchi-Vinatier abandonne.

23 mai 1965 :
A Nurburgring, l'auto passe en 1296 cm3, Bianchi-Vinatier abandonne de nouveau sur probème de poulie de ventilateur.

19 juin 1965 :
Aux 24h du Mans, l'auto est équipée d'un 1296 cm3, De Lageneste-Vinatier abandonne à la 16° heure sur problème de  distribution.

4 juillet 1965 :
Aux 12 h de Reims, 1296cm3, De Lageneste-Vinatier, 2°, 2° de classe 1300 cm3.

05 septembre 1965 :
A Nurburgring, l'auto est au mains de De Lageneste.

16 juilet 1966 :
Au 1000 Km de Paris, l'auto est pilotée par l'équipage Weber-Piot

La voiture existe toujours.


Alpine M64 n°1711 moteur 1149 cm3

20 juin 1964 :
Aux 24h du Le Mans, l'équipage De Lageneste-Morrogh se classe 17° au général, 8° à l'Indice de Performance, et 1° r.é.

5 juillet 1964 :
Au 12h de Reims, De Lageneste-Morrogh se classe 1° de classe 1300 cc.

26 juillet 1964 :
En course de côte, à Sestrières, l'auto est au mains de De Lageneste.

16 aout 1964 :
Au Mont Dore, toujours en course de côte, l'auto est pilotée par De Lageneste

6 juillet 1964 ?
De Lageneste pariticpe à la course de côte de Urcy

20 juilet 1964 ?
A Montlhéry, l'auto est pilotée par De Lageneste.

11 octobre 1964 :
Aux 1000 Km Paris, l'auto est aux mains de l'équipage De Lageneste-Morrogh.

19 jun 1965 :
Aux 24 du Mans, l'équipage Masson-Verrier abandonne à la 15° heure sur problème d'une conduite d'eau.

4 juilet 1965 :
Aux 12h de Reims, l'équipage Grandsire-Verrier se classe 4°.

25 juilet 1965 : 
A la course de Cognac, Bianchi est au volant.

La voiture existe toujours dans une collection privée avec un moteur Gordini type 55 B de 1149 cm3 à double ACT.


Alpine GT4 n°5146 moteur 1108 (A110 GT4 à carrosserie de M64)

19 juin 1965 :
Au 24h du Mans, l'équipage Cheinisse,Hanrioud abandonne à la 21° heure sur panne d'embrayage.

Nous n'avons plus de trace depuis 1970 de l'auto surnomée "La Sauterelle" .


Alpine M65 n°1718 moteur 1149 cm3

09 mai 1965 :
A la Targa Florio, l'équipage Bianchi-Grandsire abandonne sur accident. L'auto y fut détruite.

 
< Prev   Next >