Réparer une traverse AV d'A110

Les traverses AV Renault 8 et Alpine A110 sont proches. Philippe Loutrel explique comment à partir d'une traverse AV de Renault 8, reconstruire une traverse d'Alpine A110.

Read more...
 

Last News

With the FARNaute, Christian Blois and FAR, le Russenberger company will make for the last time, a serie of switches for Alpine A310 1600, Alpine A310 V6 and Alpine A110 1600SX last version.

Read more...
 

Français - English ?

Galleries on AR

4B71007004D9-30.jpg

Models on FAR

miniatures_013.jpg
Home arrow Magazine arrow Cars arrow Alpine arrow Alpine M63
Alpine M63 Print E-mail
Written by Vincent Lanthony   
11-09-2005

L'spérience d'Alpine en endurance débuteen 1963 avec les modèles M63.

De nombreuses autos font partie de collections privées. Si vous avez des informations et précisions au sujet de ces autos, nous serions gré de nous les communiqer afin de constituer ici un réel document de référence.


Alpine M63 n°1701 moteur 996 cm3

mars 1963 :
La carrière de ce premier proto Alpine commence sur le circuit de Linas-Montlhéry, pour des essais effectués par Bernard Boyer. L'auto est immatriculée 717 W 76.

7 et 8 avril 1963 :
Ce sont les essais des 24h du Mans, elle est pilotée par José Rosinski et Bernard Boyer qui établisse le record de la catégorie en 4'40. Dans les Hunaudière, cette M63 file est chronométrée à 232 Km/h  pour à peine 100 cv.

19 mai 1963 :
Au Nurburgring, José Rosinski et Cassner se classent 1ers de classe 1300.

15-16 juin 1963 :
Sous le n°49, l'équipage René Richard - Piero Frescobaldi abandonne à la 8° heure sur rupture d'embrayage.

30 juin 1963 :
Quinze jours après, Henri Grandsire participe à son voland aux 12h de Reims, il finit 3° de sa catégorie.

21 mars 1964 :
L'année suivante, en terre américaine, aux 12h de Sebring, Piero Maggiacomo et René Richard abandonnent sur casse de la transmission.

L'auto terminera ainsi sa carrière officlelle Alpine.
La voiture existe toujours et serait dans une collection privée.


Alpine  M63 n°1702 moteur 996 cm3

Cette seconde Alpine M63 n'existe plus.

15 juin 1963:
Au 24h du Mans, l'auto n°48 est confiée à José Rosinski et Christian Heinz (commercial chez Willys Interlagos, fabriquant des Alpine sous licence au Brésil). A la 6° heure, Christian Heinz meurt brulé suite à un accident survenu en essayant d'éviter un précedant carambolage.


Alpine M63 n°1703 moteur 996 cm3 98 cv

15-16 juin 1963:
Cette Alpine M63 n°1703 est la 3° Alpine pariticpant aux 24h du Mans. Malheureusement l'équipage Bernard Boyer - Guy Verrier abandonnera à la 23° heure, bielle coulée.

30 juin 1963 :
Aux 12 h de Reims, José Rosinski se classera 1°.

1963 toujours :
Henri Grandsire participe au Grand Prix d'Auvergne, il finit 3°. L'auto porte alors le n°78 et est immatriculée 3534 W76.

21 mars 1964 :
L'équipage Mauro Bianchi - José Rosinski se classe 33° au classement général.

Aujourd'hui, l'auto est encore visible au Manoir de l'automobile à Lohéac.


Alpine M63 n°1704 moteur 996 cm3

3 mars 1964 :

Auvergne, Rosinski, 2°.
21 mars 1964 :

Sebring, Tullius-Cuomo, 29°, 1° GT moins de 1150 cc.
26/04/64, Targa Florio, Rosinski-Rolland, abandon, roue cassée.

La voiture existe toujours dans une collection privée française.


Alpine M63 1707 moteur 996 cm3

26/04/64, Targa Florio, Féret-Orsini, abandon, panne d'allumage.

La voiture existe toujours dans une collection privée française. 


Alpine M63B n°1708 moteur 1149 cm3 ou 1001 cm3 ou 1002 cm3

26/04/64 :
Targa Florio, Bianchi-Bianch, 16°, 2° cat.

31/05/64 :
Nurburgring, Grandsire- Vinatier.
20/06/64 :
Le Mans, Masson-Zeccoli, 20°, 5° à l'Indice de Performances, 2° r.é.

05/07/64 :
12 h de Reims, Maglia-Vidal, abandon, moteur cassé.

11/10/64 :
1000 Km Paris, Zeccoli-Cheinisse, abandon.

19/06/65 :
Le Mans, Bouharde-Monneret, abandon à la 16° heure, panne moteur.

04/07/65 :
12 h de Reims, Bouharde-Monneret.


Aujourd'hui, l'auto est immatriculée 670 PR 75, Gérard Besson, sont actuel propriétaire participe à son volont à de nombreuses épreuves VHS.

 
< Prev   Next >